Les endroits adaptés à une escapade culturelle en Éthiopie

L’Éthiopie se classe parmi les destinations idéales pour faire une immersion culturelle en Afrique. Cette contrée possède plusieurs sites qui émerveilleront les voyageurs. Ces endroits offrent aux routards l’opportunité de découvrir une partie de l’histoire du territoire. Ils donnent aussi aux estivants l’occasion d’oublier leur routine et vivre de belles aventures.

La ville historique d’Aksoum et nombreux vestiges à couper le souffle

Aksoum est un des endroits qui captivera les touristes qui visitent l’Éthiopie. Cette ville, aussi connue sous le nom d’Axoum, se trouve dans la province du Tigré. Elle est considérée comme un des centres religieux de l’Église éthiopienne orthodoxe. Elle a été la capitale de l’empire aksoumite entre l’Ier et le VIe siècle. En séjournant dans cette municipalité, les routards peuvent visiter les ruines de Dangour. Ce lieu abrite les restes de splendide palais du roi Caleb. Les touristes ont aussi la possibilité d’explorer la vieille cité de May Hedja. Cet endroit est mondialement connu pour ses obélisques de pierre. Ces œuvres surprenantes ont été sculptées dans de la néphélinite à tingaïte. La plus grande de ces stèles a malheureusement été détruite. Elle avait une hauteur de 33 m. Par ailleurs, une escapade dans cette ville est une occasion de visiter l’église Saint-Pantéléon.

La grande ville éthiopienne d’Addis-Abeba et ses impressionnants sites touristiques

Considéré comme la capitale la plus élevée du continent africain, Addis-Abeba est une des adresses fascinantes du pays. Cette grande ville de près de 3 millions d’habitants regorge de plusieurs endroits intriguant. L’un de ces sites est Gebi. Ce complexe captive ceux qui font un voyage Ethiopie pour son histoire. En effet, il fut la résidence des monarques de la contrée. Il est également connu sous le nom de palais Ménélik. Le monastère Ta’eka Negest Ba’eta Le Mariam est aussi un immanquable de ce territoire. Cet endroit abrite les dépouilles de nombreux souverains comme l’empereur Ménélik II et l’impératrice Zewditou Ire. En outre, une escapade dans cette ville est une occasion de visiter le musée national d’Éthiopie. Cet édifice met en avant l’héritage culturel, historique et archéologique du pays. Il renferme plusieurs objets de collection, dont les fossiles de Lucy et de Selam.

Le parc national de l’Omo et ses nombreuses tribus indigènes

Le parc national de l’Omo est un des sites qui promettent de belles aventures aux routards. Cette réserve a été fondée en 1959 pour préserver les éléphants et les girafes. Elle se démarque des autres aires protégées du pays par sa population. En effet, elle est le territoire de plusieurs tribus indigènes. Certains de ces peuples accueillent avec plaisir les étrangers. Ainsi ceux qui font un voyage ethiopie peuvent faire une vraie immersion culturelle et originale. Les Mursis sont un des autochtones les plus connus de ce havre de paix. Ils sont réputés pour leur rite traditionnel du donga. Ils sont également célèbres pour leurs femmes portant des ornements labiaux. Outre la visite de ces tribus, les aventuriers ont la possibilité de voir plusieurs espèces d’animaux sauvages. Pour information, ce parc abrite la basse vallée de l’Omo. Cette dernière est un important site archéologique du territoire.