Tout savoir sur l’évolution des fauteuils roulants

Si auparavant, il n’y avait que les fauteuils roulants manuels, aujourd’hui on trouve sur le marché de nombreux modèles de fauteuils roulants électriques très fonctionnels. Il est même devenu possible de transformer un fauteuil roulant manuel en modèle électrique grâce au système de motorisation.

Petite histoire sur l’évolution des fauteuils roulants

Selon l’histoire, le premier fauteuil roulant a été vu en Chine en 525 ans avant J.-C. La preuve a été constatée sur une gravure et il paraît que le fauteuil roulant était principalement utilisé pour aider les paralysés et les individus malades à rejoindre la fontaine de jouvence. Puis, au cours des siècles qui ont suivi, les fauteuils roulants n’ont guère évolué. Seul le roulage a été facilité avec des roues ou avec des rouleaux, dont le nombre était variable. La première amélioration notable sur les fauteuils roulants a été aperçue vers 1595 lorsque des inventeurs comme J. LHERMITTE ont ajouté des accessoires sur le fauteuil roulant pour qu’il puisse se transformer en chaise d’aisance ou en lit. On appelait jadis ce type de fauteuil roulant en chaise de Goutteux. Ensuite, les experts dans le domaine ont constaté que ces appareils médicaux étaient trop lourds, peu maniables et encombrants en raison de leur fabrication artisanale. Alors, J. DAWSON a inventé en 1798 des fauteuils roulants dirigés qui étaient guidés et non propulsés par leur utilisateur. Toutefois, ces fauteuils roulants dirigés n’étaient pas dédiés aux personnes invalides, mais aux estivants pour une utilisation en milieu extérieur.

Puis, en 1811, grâce au progrès de la mécanique, le siège à propulsion par manivelles est apparu avec son dossier inclinable, ses roues crantées et ses repose-pieds orientables. Ce modèle de fauteuil roulant a été obtenu grâce à l’assemblage de trois matériaux, dont le cuir, le bois et l’acier. À partir de 1933, grâce au succès et au développement de la bicyclette, les accessoires sur les fauteuils roulants ont aussi été améliorés. Par exemple, des roues à rayons métalliques ont été adoptées et certains modèles ont été équipés de pneumatiques. Les fauteuils roulants se sont après multipliés et en 1950, EVEREST et JENNINGS ont inventé un fauteuil roulant révolutionnaire électrique qui permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer en toute autonomie. Aujourd’hui, les fauteuils roulants ont beaucoup changé et différents modèles électroniques très confortables sont accessibles sur le marché. Il est même actuellement possible de motoriser un fauteuil roulant manuel pour le rendre plus pratique et fonctionnel.

Les caractéristiques des fauteuils roulants manuels et des fauteuils roulants électriques

Auparavant, les fauteuils roulants manuels servaient beaucoup aux personnes à mobilité réduite et les aidaient à se déplacer plus facilement même s’ils n’étaient pas vraiment pratiques avec leur mécanisme moins élaboré. En effet, malgré les équipements se trouvant sur les fauteuils roulants manuels, leur utilisateur a besoin de faire des efforts physiques pour pouvoir se déplacer. Cela peut au quotidien engendrer de la fatigue et des maux au niveau de certaines parties du corps, notamment au niveau des bras et du cou. L’autonomie de l’utilisateur est donc réduite avec un fauteuil roulant manuel. Pour y remédier, les ingénieurs ont inventé les fauteuils roulants électriques qui sont plus légers, moins encombrants et qui procurent plus d’autonomie. Avec ce type de fauteuil roulant, les personnes à mobilité réduite n’ont plus besoin de fournir de l’effort physique pour se déplacer. L’appareil peut se déplacer seul grâce à son moteur, sa batterie et ses équipements innovants. Certains modèles de fauteuils roulants électriques sont même pliables et peuvent être transportés facilement pendant un voyage.

Comment motoriser un fauteuil roulant manuel ?

Sachez que si vous possédez un fauteuil roulant manuel et que vous voulez le rendre plus fonctionnel, vous pouvez le motoriser. L’entreprise Acekare vous propose le Yomper qui est un système de motorisation électronique pouvant être installé en toute discrétion sous votre fauteuil roulant manuel. Cela vous permettra de vous propulser simplement sans fournir d’effort même sur un long trajet et dans des lieux difficiles d’accès. De plus, le Yomper peut être placé sur quasiment tous les types de fauteuils, pliables ou rigides. Enfin, grâce à ses équipements novateurs, ce système de motorisation vous garantira une bonne sécurité lors de vos déplacements.